Burning Row : quand le rameur s’invite en salle

Ramer pour le plaisir ? C’est possible ! Jeudi 13 octobre, sur une invitation du CMG Pure Bastille, j’ai expérimenté le Burning Row, nouvelle activité « homemade » lancée en septembre 2016.

img_0671

Deux souvenirs sulfureux me permettent de dire que j’entretiens une relation particulière avec l’aviron :

  • La première remonte au cours d’EPS du collège, lorsque je me suis retrouvée sur le Rhône dans un bateau plat réputé insubmersible, gilet de sauvetage à l’appui, et que j’ai navigué je ne sais comment jusqu’au pont d’Avignon. Emportée par le vent, je savais pertinemment que je dépassais la limite autorisée, mais le courant m’élançait telle une branche à la dérive, et j’ai compris mon drame lorsqu’une navette fluviale est venue me récupérer pour me ramener au groupe. Grande classe. Entre temps, certains élèves étaient tombés à l’eau, marinant dans un mélange boueux de feuilles et de branchages. Pour leur défense, ils avaient essayé les skiffs, bateaux peu stables et très étroits, alors que j’étais sur une planche.

awy_5289

  • Le second souvenir me rappelle les années lycée : je suis tombée sous le charme de Joe, le frère de ma correspondante anglaise qui était champion en aviron dans sa catégorie. Du coup j’ai appris quelques mots pour l’impressionner « Ho, I love rowing, do you ? » Cela ne m’a été d’aucune utilité. Il est parti avec une championne de cheerleading.

awy_5081

Quand le CMG Pure Bastille m’a proposé de venir essayer une séance de rameur en présence du vice champion du monde Benjamin Lang, vous comprendrez donc que j’ai sauté sur l’occasion, ce sport ne pouvant me laisser indifférente.

Petite histoire : Le Burning Row est une discipline fort pratiquée aux USA, mais le CMG Pure Bastille est le seul club de fitness à le proposer en France. L’activité a débuté en septembre, et propose des sessions de 45 minutes en petit comité (10 personnes maximum) animées par un coach, en musique et avec le sourire.

awy_5540

Pourquoi ramer ? Cette discipline encore méconnue en France est accessible aux débutants comme aux confirmés puisque chaque participant va se confronter à son propre niveau, dans une sorte de challenge personnel. Elle permet de travailler le cardio et le renforcement musculaire en sollicitant l’ensemble du corps. Sans impact et douce pour les articulations, elle permet de s’entraîner sans se blesser, ce qui peut être très bénéfique quand on a mal au genou ou après une tendinite par exemple (cruelle course à pied).

awy_5512

Comment ça marche ? Chaque cours collectif de 45 minutes se déroule de manière fractionnée, alternant des phases d’effort intense et de récupération. Nous avons commencé avec une première étape d’échauffement sur 500 mètres, test d’endurance pour évaluer notre temps sur cette distance, le challenge étant d’arriver à le dépasser par la suite.

awy_5482

Nous avons ensuite alterné avec des exercices courts mais intenses comme 4 x 1 minute, 8 x 20 secondes ou les 1000 mètres de la fin où l’on puise dans nos réserves d’énergie. Les exercices sont variés, ce qui permet de ne pas s’ennuyer, et chaque nouvelle étape est un défi de dépassement de soi : toujours battre son temps de référence.

Le challenge du jour était de devancer Benjamin Lang mais même au summum de mes capacités, je n’y suis pas parvenue ! (En même temps le contraire aurait été très inquiétant pour lui).

awy_4291

Après nos 30 minutes de test, j’ai senti que mes muscles avaient bien travaillé et qu’il était temps d’aller prendre une bonne douche pour se relaxer. Cette activité est une belle découverte que je conseille à tous les coureurs en complément, puisqu’elle permet de solliciter le haut du corps, qu’elle est moins violente au niveau des impacts et qu’elle améliore considérablement le cardio.

img_0670

Il paraîtrait même qu’à entrainement égal, notre temps de référence sur une distance parcourue serait le même en running qu’en Burning Row… Ce n’est pas clair ? 10km en 45 minutes en course à pied = 10 km en 45 minutes en Burning Row. Même temps, même distance. Mais pour vous le prouver, il faudrait que je m’entraîne régulièrement.

Dynamique, complet et challengeant, le Burning Row est une activité que je vous incite fortement à découvrir, surtout si vous aimez les sports individuels qui se pratiquent collectivement.

A vos rames ? Prêts ? Naviguez !

Merci au CMG Pure Bastille pour cette découverte.

2 Commentaires

  1. Laure dit : Répondre

    Je n’ai jamais fait de rameur, impossible de trouver un club qui dispense cette activité… Tu dis qu’il n’y a qu’au CMG Pure qu’on la trouve ? Et les autres CMG ?
    Merci !

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      Bonjour Laure,

      Oui, il s’agit de la seule salle de fitness à proposer cette activité en France. Sinon il reste les clubs d’aviron 🙂

Laisser un commentaire