Conseils diététiques pour débutants

Ou comment réussir à manger healthy dans la ville de la tentation.

L’alimentation est un de mes grands dada : un jour je vais me réveiller avec une envie folle de dévorer tous les gâteaux qui se trouvent à ma portée et le lendemain je vais culpabiliser en réalisant l’ampleur des dégâts, allant jusqu’à m’imposer un régime draconien pour retrouver « un esprit sain dans un corps sain ».

La pratique de la course à pied permet d’accéder à un équilibre et justifie quelque part les périodes de tentations intenses où ma consommation de sucre atteint le 7ème ciel : « Mais vas-y enfin, tu as fait de la piste hier, prends le ce moelleux au chocolat ! »

Pâtisseries
Comment voulez vous résister à l’appel des pâtisseries ?

Et hop, voilà comment opère subtilement la magie de la compensation. Ni vu ni connu, je cours plus pour éliminer et je mets sur le dos de la pratique d’une activité sportive régulière les excès pâtissiers qui rythment mes journées.

Sauf qu’au fond de moi, une petite voix me dit que si je combinais alimentation (plus) équilibrée et course à pied, ce serait un cocktail explosif de santé.

A l’occasion de la fête des fruits et légumes frais, j’ai rencontré avec mon amie Marie (rédactrice du blog Les ebooks de Marie) deux diététiciens qui ont su nous donner quelques conseils rudimentaires pour bien débuter. Rien de révolutionnaire, bien sûr. Des règles que vous connaissez sans doute déjà par cœur et que vous vous rabâchez depuis pas mal de temps. Mais comme la répétition est la base de toute pédagogie, voici un retour sur les bonnes habitudes alimentaires à adopter.

Pour commencer, dites vous bien qu’il n’existe pas de schéma classique valable pour tous. Apprenez à vous connaitre et à vous écouter, c’est la meilleure façon de trouver vos limites et ce qui vous convient. Quand je force (un peu, beaucoup ?) sur le chocolat, je sais que mon métabolisme va gérer ces excès d’une main de maître, alors qu’avec la tartiflette ou le plats en sauce, il se met bien plus facilement  en grève.

Les conseils diététiques

Conseil n°1 : manger le plus brut possible, et de saison. Cuisiner soi même ses gâteaux, presser son orange le matin, confectionner sa pâte brisée….  Bien sûr ce conseil n’est pas applicable pour tous les aliments, je me vois mal affiner mon fromage de chèvre par exemple, mais tant que c’est possible, autant privilégier le « fait maison. »

Conseil n°2 : bien s’hydrater, surtout en période de forte chaleur. N’attendez pas d’avoir soif pour vous précipiter sur la bouteille d’eau, et évitez les boissons sucrées. J’essaie de boire un litre  cinq d’eau par jour, bonjour les pauses pipi ! La déshydratation est ennemie de la performance.

Conseil n°3 : éviter les aliments raffinés. Sucre blanc, pain blanc…ces produits purifiés ont perdus leurs nutriments de départ.  Pour des desserts sains et naturels, vous pouvez utiliser du sucre Muscovado ou Rapadura, garantis sans raffinage et délicieux au goût.

Conseil n°4 : ne sautez pas le petit déjeuner et variez les plaisirs : Fromage blanc et muesli, pain complet et beurre accompagnés d’un fruit frais ou encore Miam ô Fruit, recette à base de banane écrasée, d’oléagineux, de graines de lins et de sésames moulues, de jus de citron et de fruits. Ce repas peut être très consistant alors ne vous privez pas, vous avez besoin d’énergie pour commencer la journée ! vous pouvez aussi tenter le porridge, voici une recette ici sur le blog.

Le saviez vous ?

  • Le chocolat au lait n’est pas forcément plus calorique que le chocolat noir, mais on a tendance à en manger moins car il peut plus vite écœurer (ce n’est pas encore valable pour moi…). Il y a plus de sucre dans le chocolat au lait et plus de gras dans le chocolat noir.
  • Certains fruits et légumes produisent une cire naturelle, comme la pomme ou la courgette. Quand vous les lavez, il est donc normal de toucher une substance gluante, il s’agit d’une cire protectrice.  Moi qui pensais qu’il s’agissait d’un traitement aux pesticides…Ignorance quand tu nous tiens.
Vos alliés santé : les fruits et légumes frais

Et toujours et encore : consommez des fruits et légumes frais, tous les jours, à chaque repas ! Profitez de l’été et des étalages bordés de soleil pour vous laisser tenter.

Merci à Frédérique Nivet et Stéphane Renou, tous deux diététiciens chez Interfel.

 

3 Commentaires

  1. Angie dit : Répondre

    Merci pour ces conseils ! Je vais essayer de les appliquer

  2. J’ai tenté une nouvelle expérience de régime « santé » ce week-end: j’ai jeûné 24h;c’est très à la mode. Plein de bienfaits…eh bien tout ce que j’ai gagné c’est de ne pas me débarrasser de ma faim depuis. Je ne fais qu’une bouchée des gâteaux se trouvant sur mon passage et en plus, j’étais tellement fatiguée le lendemain du jeûne que je ne suis pas allée courir: double peine! mais enfin, ça me fait une expérience à partager bientôt sur le blog 😉

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      Ah ah, j’ai tenté la même expérience l’an passé pour les mêmes résultats : je me suis jattée sur le repas le soir comme une affamée et j’étais tellement affaiblie que j’avais l’impression perpétuelle de défaillir. Il parait que le jeûne n’est vraiment profitable que s’il est pratiqué plusieurs jours, mais je ne m’en sens pas encore la force !

Laisser un commentaire