Le Loir dans la Théière

Après plus d’un mois de vacances dans le sud, le retour à Paris m’a mis le moral dans les chaussettes : bye bye les sorbets citron au bord de l’eau, bonjours la reprise, le collège et le boulot.

Non, je ne suis pas une prof aigrie qui exècre les élèves, loin de là, mais la rentrée a toujours suscité en moi une sorte d’angoisse impalpable qui me rend nerveuse les jours qui la précèdent. Avant de me noyer dans le travail, j’ai opté pour une bouée de sauvetage culinaire : et si on allait au Loir dans la Théière ?

Loir dans la théière

Mon compagnon, toujours partant quand il s’agit de se nourrir, a sauté sur l’occasion et nous nous sommes retrouvés après quelques kilomètres devant l’entrée de ce salon de thé, en plein cœur du Marais.

Cet endroit, nous le connaissions avant de venir vivre à Paris, quand accrochés à notre sacro-saint guide du routard, nous arpentions la capitale à l’occasion d’un weekend romantique.

Cela faisait au moins quatre ans que nous n’y étions pas retournés car la file d’attente n’y désemplit jamais et nos estomacs affamés nous ont toujours poussés à ne pas faire la queue, préférant partir se rassasier dans un autre lieu. Sauf que là, on est au août. Et Paris au mois d’août, c’est l’occasion rêvée pour réaliser tout ce que vous n’avez pas la force de faire pendant l’année parce que c’est blindé. On y entendrait presque les pigeons voler.

DSC_9726

Nous voilà donc à l’intérieur du divin salon de thé à l’atmosphère cosy, entourés d’affiches de spectacles, de fauteuils moelleux et de somptueuses tartes sucrées. Un serveur nous accueille, nous place, et nous jetons un coup d’œil à la carte, restreinte, ce qui est un gage de qualité.

DSC_9727
La table des desserts

      Petite précision : le Loir dans la théière n’est pas un restaurant mais un salon de thé, on y trouve donc salades composées, plat du jour, pâtes et tartes salées en priorité. Autant dire que si vous avez envie d’une entrecôte-frites ou d’un pavé de saumon, autant passer votre chemin !

Nous choisissons chacun une tarte : aubergines-tomates-olives et oignons-chèvre. Les parts sont raisonnables (sans être gargantuesques), accompagnées d’une salade de mesclun et l’on sent la saveur d’une cuisine faite maison, à base de produits frais. Le goût de la simplicité raffinée, celle que je préfère. 

DSC_9730

Et comme il reste de la place pour le dessert, nous nous dirigeons vers la table des tartes sucrées pour rêver devant tant de gourmandises. Abricot-pistache, rhubarbe, pommes-noix-cannelle, fraises, citron et son impressionnante meringue (que je vous mets au défi de finir, je n’y suis jamais parvenue)… Nos regards pétillent devant tant de parfums, tels des gamins devant un étal de bonbons colorés.

Les tartes au citron et à la rhubarbe ont au final raison de nous et nous les dégustons avec plaisir : elles sont aussi belles que bonnes et copieuses.

DSC_9732
Si, si, c’est de la meringue !

Après une troisième expérience concluante, je vous conseille toujours et encore cette adresse, qui conserve la même renommée (et pour cause !) au fil des années.

Si vous passez par la rue des Rosiers dans le Marais et que vous avez envie d’une pause chaleureuse et gustative dans un cadre accueillant, alors n’hésitez pas et franchissez la porte de cet établissement.

Petite astuce : si vous n’êtes que deux, ne vous laissez pas décourager par la masse impressionnante de la file d’attente, les serveurs vous feront sûrement passer en priorité. Ah oui j’oubliais… il y au aussi une très bonne sélection de thés ! Alors, qu’est ce que vous attendez ? 🙂

DSC_9728
La meringue pharaonique !

Informations pratiques :

 Le Loir dans la Théière, 3, rue des Rosiers, 75004.

Tel : 01 42 72 90 61. Métro Saint-Paul.

Tlj 9h30-19h30.

Tartes salées et plats du jour entre 8.50 et 13 euros; 

 

3 Commentaires

  1. Rébecca dit : Répondre

    Note à moi-même: Ne pas lire un article de ton blog le ventre vide *m’en vais manger un truc*

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      Une tarte au citron meringuée de préférence 🙂

  2. Sympa cette adresse, je note pour mes escapades gourmandes …

Laisser un commentaire