Metabolik ou le fitness nouvelle génération

Ah la salle de sport ! Ses cours collectifs bondés, ses vestiaires en sueur, ses douches à la propreté douteuse et ses impressionnantes machines que l’on ne sait jamais par quel bout aborder… Depuis que je pratique la course à pied en extérieur, je comprends mieux pourquoi je l’ai laissée tomber, la salle de sport.

img_7174

Seulement voilà, le renforcement musculaire fait partie intégrante de l’entrainement et à trop le négliger, on se retrouve avec des parties du corps inégalement sollicitées, un peu comme le T-Rex et ses bras minuscules par rapport au corps (j’aime bien me comparer à cette image ô combien valorisante) !

slide_25

L’idéal serait donc de trouver un club de fitness convivial, diversifié dans ses activités, bien équipé, où des coachs à l’écoute nous apprendraient à dompter les machines pour en faire nos alliées… Ne cherchez plus, j’ai trouvé l’endroit approprié et vous savez quoi ? Il nous vient directement du sud de la France. Mais promis, ce n’est pas pour cela que je vous en fais les louanges !

Metabolik est un centre d’entrainement situé à Aix en Provence qui a ouvert ses portes en septembre 2016. Derrière ce projet, il y a des hommes passionnés qui ont œuvré pour dépoussiérer le marché du fitness, plutôt à la traîne dans notre beau pays.

img_6440

Dominique Luccantoni, chef de projet, nous accueille avec le sourire et ses yeux brillent quand il nous expose le concept :

« Nous nous sommes inspirés de différents clubs à travers le monde pour en récupérer le meilleur et proposer à nos adhérents un lieu unique qui rassemblerait plusieurs sports. Nous avons mis l’accent sur la convivialité et l’accompagnement : les coaches sont là pour créer du lien et de l’animation entre les participants. Exit la salle de fitness ou chacun arrive, fait son cours et repart sans même un regard pour les autres adhérents. »

img_6712

De quoi titiller notre curiosité. Partons à la découverte du centre étape après étape.

Retour vers le futur : un design digne d’une série de SF

14715599_1587187918255756_8101950223141995801_o

En poussant les portes du club, vous serez ébahis par le soin apporté à l’architecture et au design. Si l’entrainement en salle n’a jamais été ma tasse de thé, je peux vous assurer que le contexte joue pour beaucoup sur la motivation, et Metabolik a su me donner envie de passer des heures dans leurs locaux ! Vintage et industriel, le style annonce l’effort tout en permettant aux adhérents de se relaxer dans des vestiaires chaleureux, agrémentés d’un sauna et de douches individuelles et collectives. Ouvrez bien vos mirettes et lorgnez les photos qui parleront mieux que moi :

14556576_1582283135412901_1417478873573178162_o

7 espaces de travail

Le centre propose plusieurs zones d’entrainement, réparties sur 1000m² :

  • La salle hexagone : prévue pour réaliser des séances spécifiques avec des intervenants comme du stretching, de la mobilité, de la danse ou encore du TRX (entrainement par suspension de poids du corps)

img_6480

  • La salle mobilité : studio idéal pour les postures de relâchement, on y vient pour les cages à étirements, les rouleaux de massage, les tapis à abdominaux..
  • La salle endurance : conçue pour améliorer le cardio, cette salle est équipée de machines traditionnelles telles que les vélos, tapis de course, elliptiques… et d’autres plus originales et innovantes telles que le watt bike, le tapis skillmill ou l’escalier powermill. Trailers, cyclistes, coureurs, rameurs… Venez tester vos performances !

14352497_1577689945872220_6050788076296739225_o

  • La salle de musculation guidée : qui veut faire du renforcement musculaire avec de belles machines tout en étant guidé par un circuit ? C’est ici que ça se passe, tant pour les pros que pour les débutants.

14500658_1580175495623665_3728529196178587060_o

  • La salle d’ambiance : alors là vous avez l’impression de pénétrer dans une « restricted area » avec de la musique, des grillages, une déco underground… Tout est mis en oeuvre pour vous motiver, notamment la magnifique zone force et la plateforme d’haltérophilie.

14695310_1587187911589090_1806727040870778598_n

  • La salle « cross-fit » : Exercices à haute intensité, créneaux d’initiation pour les nouveaux et programmes affichés au tableau, plus d’excuses, on s’y met !

img_6804

  • La salle hypoxique : on garde un peu le suspens, j’en parle plus longuement juste en dessous.

metabolik-aix-4

La salle hypoxique

img_6706

En pénétrant dans cette partie du centre, on a déjà l’impression que l’air se raréfie. Notez que cette remarque est purement psychologique puisque sans effort, on ne voit pas réellement la différence. Cette salle reproduit les conditions atmosphériques en altitude (environ 3500 mètres) en recréant un milieu avec une faible concentration en oxygène. Face à un écran géant, sept vélos sont connectés et avancent à une vitesse proportionnelle à leur pédalage grâce à la réalité virtuelle. Les séances durent 45 minutes environ, on peut choisir son parcours et une formation est obligatoire avant de commencer les cours en hypoxie. Selon le coach, les calories dépensées seraient doublées lors d’un travail physique dans ces conditions, et l’endurance serait améliorée. J’ai testé une séance de 20 minutes, trop courte pour ressentir les réels effets du manque d’air, mais l’effet virtuel avec l’écran est bluffant !

img_7011

Les « extras »

Parce que Metabolik propose des petits plus dont on ne sait plus se passer, comme le parfum dans les vestiaires, le gel douche, le shampoing et l’après shampoing Nuxe, le sauna relaxant, le casier à l’année, le bracelet multitâche avec lequel on peut ouvrir le vestiaire ou s’offrir des consommations, les chaussures de cyclisme, les serviettes à disposition, le sac pour mettre son linge mouillé après les cours, les fruits bio livrés deux fois par semaine par un producteur du coin… On y revient ! Les adhérents sont chouchoutés, soignés, bichonnés par des coaches aux petits soins à la fois bienveillants et exigeants. 

14567449_1582283142079567_3975503656549666698_o

Après une journée passée à leurs côtés, après avoir testé les équipements, posé des questions, pris des photos, après m’être douchée dans les vestiaires aux notes fruitées, je ne peux que dire OUI à ce nouveau concept. Seulement voilà… En tant que blogueuse objective, je me dois de signaler un défaut majeur, une faille imparable, un manquement sacrilège qui entache le système et va vous faire déchanter illico… Il n’y a pas de centre Metabolik à Paris ! Une ouverture est prévue dans les années à venir mais pour le moment il faudra vous déplacer à Aix pour vous inscrire.

14556722_1582283315412883_7209654470407836254_o

Nul n’est parfait me dira t’on mais en attendant, je vais accélérer ma demande de mut’ dans le sud moi !

Pour plus d’informations sur les conditions d’inscription, vous pouvez consulter le site : http://metabolik.fr/

Metabolik est aussi disponible sur Facebook et sur instagram.

Merci à toute l’équipe pour m’avoir permis de passer une journée à ses côtés.

img_6938

 

10 Commentaires

  1. Pierre dit : Répondre

    Très intéressant concept qui change en effet la vision souvent assez « froide » des salles de sport. Ça donne vraiment envie de tester tous les appareils (et la salle hypoxique !) et de profiter de l’ambiance conviviale. Bravo !

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      Oh oui, c’est un centre d’entrainement vraiment à part qui donne envie de s’y mettre réellement.

  2. Mickael dit : Répondre

    Très bon article pour un concept moderne et intéressant de salle de sport. On aimerait pouvoir profiter de ce genre de concept à Paris. Merci pour toutes infos et encore bravo pour ce travail !

  3. bonjour, c’est intéressant le concept d’hypoxie mais j’ai un peu de mal à comprendre la faisabilité technique du truc, ils vous ont expliqué comment ça marche ? les pratiquants ont leur taux d’oxygène dans le sang mesuré ?

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      Bonjour,
      Ils nous ont expliqué que la salle était reliée à un générateur placé sur le toit qui permettait de reconstituer les conditions atmosphériques que l’on trouve à 3500 mètres d’altitude. En ce qui concerne les bénéfices sur l’entrainement et la production de globules rouges, rien n’est encore officiellement prouvé mais les études sont en cours.

  4. Mouss dit : Répondre

    Mouss
    Deuxième commentaires pour cette salle. Top du top. Rien vu de tel auparavant.

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      C’est génial hein ? Dommage qu’elle ne soit pas encocre implantée à Paris…

    2. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      C’est génial hein ? Dommage qu’elle ne soit pas encore ouverte à Paris !

  5. Mouss dit : Répondre

    Bj
    Pour la salle hypoxique c est simple,le taux d oxigene est de 13,8 % équivalent à 3800 m d altitude. Donc un deficite qui pousse ton organisme à produire plus de globules pour capter plus d oxigene. Il faut faire cela pendant un certain temps pour en avoir les bénéfices. Le programme choisi 45 mn ou 1h avec côtes et accélérations. Tu sors trempé et heureux. C est assez physique. Je l ai fait trois fois et je pense l intégrer dans mes entraînements. Ho faite joli blog .
    Mouss

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      Merci Mouss pour cette explication complémentaire, surtout si tu commences à intégrer cette activité à tes entraînements. Tiens nous au courant des résultats sur le long terme !

Laisser un commentaire