Porridge’s power

Sceptiques et antipathiques, refrénez la moue de dégoût que vous affichez car aujourd’hui je vais vous apprendre à aimer le porridge.

J’ai découvert cette spécialité anglo-saxonne lors d’un voyage en Angleterre au lycée et depuis je n’ai plus arrêté d’en consommer au petit déjeuner, malgré l’incompréhension générale (quoi, tu remplaces le choco-nesquik par cette bouillie difforme ?).

Recette porridge
Les ingrédients pour un bon porridge

Comme je vous vois arriver avec de grands yeux, je vais de ce pas vous énoncer les vertus de ce plat so british.

Les avantages nutritionnels, qu’y a-t-il dans mon porridge ?

  • L’aliment principal qui compose le porridge est l’avoine, céréale riche en fibres, antioxydants et vitamine E. En flocons, elle est souvent utilisée pour faire baisser le taux de cholestérol dans le sang. En plus, la céréale est absorbée lentement par l’organisme, ce qui procure une sensation de satiété toute la matinée.
  • Depuis peu, j’utilise du lait d’avoine, excellente alternative au lait de vache. Ce lait de céréales contient du calcium, du fer et des vitamines B et E. Attention toutefois, il y a aussi du gluten. Mieux vaut le rappeler.
  • Des toppings selon vos envies : fruits frais, secs, graines, miel, oléagineux… Du plus gourmand au plus sain, il y en a pour tous les goûts.

En plus, dites-vous que cette recette vous offre une nouvelle possibilité de petit déjeuner pour varier des tartines, yaourts ou bols de céréales routiniers.

Alors, vous voulez la connaitre ? Go !

Recette porridge

Surtout n’abandonnez pas devant la difficulté technique que comporte cette recette aux compétences culinaires très spécifiques 🙂

Pour une personne :

  • 25 cl de lait d’avoine (ou vache, amande, riz, soja…)
  • 40 g. de flocons d’avoine (vous pouvez aussi utiliser des flocons sans gluten)
  • Une cuillère à café de sucre non raffiné : miel, sirop d’agave, d’érable… En ce moment je mets de la purée de noisette bio de la marque Jean Hervé, c’est une révélation gustative !
  • Des toppings : fruits frais, oléagineux, graines, fruits secs, épices, copeaux de chocolat…

1. Faites chauffer le lait dans une casserole et quand il commence à frémir, versez-y les flocons d’avoine, en pluie ;

2. Baissez le feu et remuez le mélange pendant 10/15 min jusqu’à ce qu’il devienne crémeux ;

3. Retirez du feu et ajoutez-y la cuillère à café de sucre non raffiné (la purée de noisette huuuuum) ;

4. Ajoutez vos toppings et dégustez tant que c’est encore chaud.

Vous pouvez aussi essayer le porridge salé en y ajoutant les ingrédients de votre choix.

Recette porridge
A consommer avec un thé bien chaud

Vu la consistance du plat, je le consomme plutôt en hiver pour affronter le froid parisien et ne pas avoir faim deux heures après le petit déjeuner.

Par contre si vous êtes plutôt du genre à vouloir gagner des minutes de sommeil le matin, mieux vaut attendre le week end ou les vacances pour tenter l’expérience car le porridge demande un (petit) temps de préparation.

Quoi qu’il arrive, keep calm and have porridge !

5 Commentaires

  1. Rébecca dit : Répondre

    J’ai toujours eu du mal à déjeuner le matin, et puis un jour j’ai pris de bonnes résolutions, et j’ai demandé à mon mari qui mange du porridge tous les matins comme tout russe qui se respecte d’en préparer un peu plus pour moi… depuis c’est devenu mon rituel du matin, sauf lorsque je suis trop pressé. De quoi être en forme et tenir la journée ! Merci pour cet article. Bisous

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      Ah oui, et que mettent les russes dans leur porridge alors ? Quelles sont les variantes possibles ? Je suis curieuse 🙂 Idem pour moi, c’est mon rituel quand j’ai le temps, sinon les bonnes vielles tartines font l’affaire !

      1. Rébecca dit : Répondre

        Un peu comme toi en fait, du miel l’hiver, ou alors du lait concentré sucré, des fruits (principalement fruits rouges) l’été

  2. Manuela dit : Répondre

    Malgré tes conseils merveilleux, je crois que le porridge n’est pas fait pour moi.
    J’étais partie avec la ferme intention de me nourrir exclusivement de porridge cet hiver mais je trouve tt de même la consistance trop gélatineuse. Mais pt-être qu’à force de pratique et de consommation assidues, je m’habituerai à ce plat, et pt-être même qu’il m’évoquera de beaux paysages pastoraux anglais!

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      C’est vrai qu’au début il faut passer outre la consistance mais finalement je la trouve assez réconfortante, plutôt cosy, hivernale en quelque sorte. Peut être qu’en y ajoutant des fruits et des oléagineux ça passera tout seul ! Après si vraiment tu détestes ça, il y a d’autres petits déj’ qui sont tout aussi consistants et qui te correspondront peut être mieux.

Laisser un commentaire