Tous au trail !

Depuis que je pratique la course à pied, j’ai rarement eu l’occasion de participer à des trails, privilégiant les parcours sur route, grands classiques pour débuter. En discutant au club, je me suis rendue compte que de nombreux coureurs s’inscrivaient aussi à des épreuves sur tout chemin, mais les kilomètres qu’ils avalaient m’ont toujours tenue à distance.

– Tu fais la Maxi race en mai ? Je me suis inscrit aux 80 bornes, et toi ?

– Oh non, pas trop la forme, je vais plutôt prendre le 40 histoire d’y aller tranquille.

Devant ce genre de conversation inadaptée à me petite nature, je m’éloignais d’office. Courir un marathon a déjà été un miracle, je ne me vois pas enfiler la même distance avec du dénivelé et de la boue qui colle en prime.

Après avoir participé aux 20km de Paris, et malgré un grand plaisir de course, une folle envie de nature s’est emparée de moi, de celles qui sentent la terre fraîchement foulée et qui véhiculent des images de campagne endormie sous la brume avec pourquoi pas aux lisières lointaines, des chiens qui aboient. Bref,  j’avais envie de faire un trail !

Nul besoin d’habiter au fin fond du Larzac pour profiter des joies du tout terrain. Un dimanche matin, j’ai suivi de près (pendant quelques mètres) un groupe de coureurs aguerri et lui ai demandé conseil pour débuter en trail. Lequel choisir, combien de km pour débuter, à quelle période de l’année ? Vous comprenez, je ne les ai plus lâchés.

Voici le résultat de ces investigations de terrain, pour vous en exclusivité, avec trois trails sympas à découvrir pas très loin de Paris (parce que oui, je sais, il y en a des plus mythiques ailleurs mais je chouchoute mes confrères parisiens !)

Le trail des Marcassins : rien que le nom, j’aime bien. On s’imagine en forêt, auprès des sangliers à la truffe pleine de terre. Deux boucles au choix, de 17 et 34km, à Saint Brice sous forêt dans le Val d’Oise. Le dénivelé n’est pas trop élevé, mais les côtes et descentes se succèdent tout de même histoire de varier le rythme dans le massif forestier de Montmorency. Pour les plus chanceux (ou les plus lents), vous pourrez croiser quelques chevreuils et vaches qui vous observerons d’un air douteux. C’est quand ? Le 29 janvier 2017, les inscriptions sont limitées et déjà ouvertes ici : http://www.sport-up.fr/site/calendrier/detail-26764.htm

Le trail des lavoirs : le charme bucolique et champêtre dans toute sa splendeur avec les marguerites qui collent aux baskets (enfin, on est toujours dans ma tête là). Un trail à deux pas de Paris avec du dénivelé en pleine vallée de Chevreuse (78). Prochaine édition prévue le 1er mai 2017 : https://www.traildeslavoirs.com/

Le trail de Sens en Bourgogne : un must. De 10 à 110km, dans l’Yonne, en empruntant des sentiers de GR dans un cadre exceptionnel. Pour vous inscrire, c’est ici : http://www.thetrail.fr/fr/index.html

Voilà quelques idées pour débuter la saison, car vous l’aurez compris, cette année je ne fais pas de marathon. Le trail permet de diversifier les parcours, de voir du pays et de varier les paysages (parce que les courses parisiennes me sont maintenant familières et qu’il n’ y a rien de plus démotivant que de connaitre le parcours par cœur). En plus, c’est moins traumatisant pour les articulations que sur du bitume plat.

Le seul inconvénient c’est qu’il faut une voiture pour se rendre en ces lieux provinciaux, mais en s’inscrivant en groupe on peut toujours partager les frais à plusieurs et trouver un heureux propriétaire de véhicule.

Si vous connaissez d’autres courses et que vous souhaitez partager vos bonnes adresses, faites le en commentaire. Et c’est parti pour un trail !

5 Commentaires

  1. Ça donne aussi de belles idées de balades dans les environs de Paris pour les non coureurs (comme moi !). Merci Elsa !

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      Et oui, ces sorties trails peuvent aussi être des lieux de rando dans le coin, histoire de sortir de Paris pour s’aérer l’esprit !

  2. Marie dit : Répondre

    Le trail des rochers à nogent sur Oise pour s’essayer au trail de nuit avec 2 formats 14 ou 27 kms. Très bien balisé et bénévoles super sympas. Par contre il faudra attendre décembre 2017.

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      Merci Marie, en plus j’avais envie d’essayer un trail de nuit, ça tombe bien ! Bonnes fêtes !

  3. Manuela dit : Répondre

    Pas mal !

Laisser un commentaire