Un heureux évènement

Mais qu’est ce que c’est que ce blog de sportive du dimanche ? Depuis quelques mois on ne trouve plus AUCUN article sur le sport et la course à pied semble avoir été reléguée au second plan. Des recettes, comptes rendus de lecture, sorties, ça oui, ça y va, mais alors le sport… disparu ! Pourtant le blog s’appelle toujours Les carnets d’une runneuse. Que peut-il bien se cacher derrière cette publicité mensongère ? Nous aurait-on trahi ?

Allez, je m’en vais éclairer vos lanternes. Si je vous dis nausées, vomissements, fatigue, vertiges, essoufflement, évanouissements et prise de poids ça vous évoque quoi, en dehors du malaise cardiaque ?

Un heureux événement ! Tellement heureux que je n’ai pas pu me décoller du canapé pendant les quatre premiers mois et que je suis toujours au point mort de ma forme arrivée au sixième.

Déjà, le mythe du regain d’énergie passé le premier trimestre n’a pas souhaité me gratifier de ses effets. Je l’attendais avec impatience et plus le temps passait plus je désespérais « Mais heeeeeu ça fait trois mois et trois jours, les nausées devraient avoir disparu comme par magie. Shit ». Aujourd’hui ça va mieux, bien mieux même mais j’ai totalement levé le pied au niveau de la pratique sportive car je suis toujours très fatiguée et rapidement essoufflée.

Je pensais faire partie de celles qui allaient continuer à courir jusqu’au sixième mois, projetant de faire le Paris-Versailles à la rentrée. Je pensais continuer au même rythme, aller tous les jours au travail à vélo, enchaîner avec la natation le samedi, accompagner une amie sur le marathon de Paris, m’entraîner trois fois par semaine avec le club… Il y a tellement de femmes qui arrivent à concilier la pratique intense d’un sport  et grossesse, pourquoi pas moi ?

Parce que la nature en avait décidé autrement. Des affreuses nausées tu auras. 14 heures par jours tu dormiras. Dans ton lit tu resteras. Fatiguée tu seras. Des vertiges tu auras. Bref, la totale. Dès le premier mois de grossesse, je ne pouvais plus marcher un quart d’heure en continu sans devoir m’arrêter tellement j’étais fatiguée. Mais attention, pas n’importe quelle fatigue ! J’étais complètement à bout de forces, exténuée, capable de m’allonger par terre pour récupérer tellement je ne tenais plus sur mes jambes. Mon corps, véritable « outil » que j’avais entraîné à résister à (presque) toutes les adversités de par une pratique sportive régulière et une bonne hygiène de vie me laissait complètement tomber. Je ne pouvais plus compter sur lui, le traître.

J’ai abdiqué, il était inutile de résister et après trois semaines de grossesse j’ai complètement arrêté toute pratique sportive, même la natation et la marche, pourtant plus douces que le running.

Depuis deux mois, je me maintiens en forme comme je peux en m’inscrivant à des cours de yoga pré-natal et en pratiquant un peu de piscine mais ce n’est rien comparé à ce que je faisais avant. Bizarrement cela ne me manque pas trop, je ne ressens pas un besoin irrépressible de courir ou de me dépenser et l’avantage c’est que je dispose de bien plus de temps libre qu’avant, lorsque les entraînements me prenaient une bonne partie des soirées et du week end. Je sais que c’est une parenthèse dans ma vie et que je reprendrai après c’est pourquoi j’essaie de profiter un maximum de cet état transitoire qui n’est qu’une étape.

Voilà pour la petite histoire. Pendant quelques mois, je vais me concentrer sur la grossesse et les activités auxquelles on peut participer en étant enceinte, laissant de côté la course à pied pour m’atteler à des pratiques plus douces dont je vous parlerai sur le blog. Ce n’est pas pour autant que ce blog va changer de ligne directrice et devenir un blog pour les futurs parents, mais je vais m’atteler à vous parler de ce que je vis et de ce que je juge bon de partager avec vous, en m’orientant vers un public moins adepte du sport intensif.

Ces carnets diversifient donc les sujets mais restent envers et contre tout les carnets d’une runneuse !

4 Replies to “Un heureux évènement”

  1. ❤❤❤❤❤❤
    C’est chouette sauf la fatigue et les nausées mais c’est pour la bonne cause !
    Bises

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      Oui surtout que maintenant ça va beaucoup mieux, je revis !!!

  2. Félicitations 🙂 à part les nausées et la fatigue c’est une expérience très chouette et ça sera encore mieux quand il ou elle sera là. Profites bien de chaque instant ça grandit très très vite

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      Merci beaucoup ! Oui, les nausées vont vite être oubliées je pense !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.