Ut4M jour 4 : de passage en Chartreuse

La journée n’a pas encore commencé que je ressens déjà la nostalgie de fin de séjour. Depuis mercredi, nous accompagnons les coureurs sur les départs, arrivées et points de ravitaillement, nous créons des liens avec les bénévoles et vibrons au son des annonces effrenées du speaker. Le samedi 19 août annonce le départ du Challenge pour le massif de la Chartreuse et le suivi des concurrents de l’Xtrem jusqu’en soirée.

Photo : Bruno Lavit

Toujours accompagnés par Lionel, notre formidable chauffeur, nous arrivons à St Nazaire Les Eymes pour le décompte et les participants passent la ligne sous les applaudisements d’un public conquis et admiratif.

Photo : Laurent Dubois

L’air est plus humide ce matin à cause des orages ayant éclaté la veille mais cela offre un peu de répit suite aux fortes chaleurs des journées précédentes.

En 4×4, nous arpentons les pistes montantes et callouteuses afin de nous rendre au Habert de Chamechaude mais le sol est tellement glissant que le chauffeur nous suggère de continuer à pied. Au ravitaillement, les bénévoles freinent les coureurs pour ne pas qu’ils dérapent dans leurs descentes incontrôlées sur les pierres mouillées et une légère brume envahit l’espace. « C’est la Chartreuse ! me dit un connaisseur. Le plus humide des quatre massifs. »

Photo : Andy Bryant

Nous encourageons les arrivants, Xtrem et Challenge confondus, et félicitons Camille Bruyas, en tête depuis trois jours.

Camille Bruyas. Photo de Benjamin Bescond.

L’Ut4M est aussi un trail qui permet de découvrir Grenoble, sa région et son panel d’activités de montagne. Lionel nous suggère d’aller à la Bastille pour visiter le site en attendant les arrivées et c’est en véritables touristes que nous montons dans les oeufs du téléférique pour admirer la vue sur la ville.  Je suis conquise. Et si je demandais ma mutation ici moi ?

En milieu d’après-midi, nous retournons au Palais des sports pour assister à la course des enfants, Graines de traileurs, et aux podiums tant attendus.

Graines de traileurs. Photo : Thomas Vigliano

Le bâtiment en bois, construit en 68 à l’occasion des J.O, fait salle comble et c’est sous un tonnerre d’applaudissements que les concurrents sont accueillis en arrivant.

Photo : Andy Bryant

Les enfants encouragent leurs parents en parcourant les derniers mètres avec eux, la musique entraine le public, le speaker se déchaine et lorsque les participants de run Handi Move pénètrent dans la salle c’est une ambiance euphorique qui les mène sur scène. Sur l’air de Magic in the air de Magic System, les gens lèvent les mains en l’air, dansent, chantent et versent même des larmes d’émotion.

Photo : Bruno Lavit

La 5ème édition de l’Ut4M s’achève dans une explosion de joie communicative.

Voici les résutats 

  1. 160 Challenge :

Aurélien ColletGuillaume Beauxis et Mohamed El Morabity sont les vainqueurs de la version 160 Challenge en 19h38’30, 19h41’26 et 19h44’44. Chez les dames, Camille Bruyas signe le meilleur temps sur les quatre massifs en 23h59’32, suivie par Mélanie Rousset en 25h28’10 et Anaelle Perri en 26h20’25.

2.  L’Ut4M 160 Xtrem :

 Renaud Rouanet s’impose en 27h14’19, arrivant peu avant 21h. Il est suivi de près par Morgan Aubert en 27h54’45 et Nicolas Firmin en 28h33’26.

Photo : Bernadette Gaigé

Vous pouvez retrouver tous les résultats en cliquant ici.

Le selfie des deux champions ! Photo : Bernadette Gaigé

Après les résultats, les traileurs qui le souhaitent peuvent partager une soirée de clôture sous forme d’un buffet accompagné de musique « Saturday Trail Fever ».

Avec Aurélien Collet !

Et voilà. Quatre jours de suivi des coureurs, de rencontres et de partage autour de l’Ut4M, une ambiance chaleureuse et des sportifs exceptionnels. Le retour à la vie réelle va être difficile…

Photo : Andy Bryant

Sébastien Accarier, directeur et organisateur de la course, a su faire de l’Ut4M un évènement porteur à Grenoble et a su mobiliser les ressources nécessaires pour une session 2017 accomplie.

Avant de clôturer ces carnets de l’Ut4M, je voulais attirer l’attention sur les centaines de bénévoles qui ont oeuvré pour que tout se déroule à merveille. Sur le terrain à toute heure, toujours prêts à nous renseigner, nous accompagner et nous aider, ils ont fait partie intégrante de l’aventure et sans eux rien n’aurait été possible.

Un grand merci aux bénévoles. Photo : Yves Gaigé

Je remercie tout particulièrement notre chauffeur, Lionel, qui a su être patient, généreux et à l’écoute de nos demandes tout en nous faisant profiter de ses qualités de guide. Grâce à lui, j’ai envie de retourner à Grenoble et d’apprendre à mieux connaitre la région.

Photo : Yves Gaigé

Je tiens à remercier chaleureusement Etienne et Laurent de l’agence RévolutionR qui m’ont permis de réaliser ce voyage de presse.

Photo : Benjamin Bescond

A l’année prochaine pour poursuivre l’aventure avec la 6ème édition ! http://ut4m.fr/

4 Replies to “Ut4M jour 4 : de passage en Chartreuse”

  1. Merci Elsa pour ces 4 épisodes passionnants. Remets toi bien de cette aventure. A bientôt Nathalie

    1. Les carnets d'une runneuse dit : Répondre

      Merci beaucoup !

  2. Bravo à tous ces champions et merci beaucoup Elsa pour ces 4 articles qui nous ont permis de suivre cet évènement. A bientôt !

  3. Que d’émotions ! Merci Elsa de faire participer et rêver des gens qui, comme moi, ne peuvent vivre de telles aventures (je viens de me faire opérer du dos). Ce bol d’oxygène et d’adrénaline me stimule à nouveau. Allez, je vais aller faire mes petits exercices de renforcement musculaire…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.